Modèles d`alliances de mariage

0

Posted by Cintya Destro | Posted in Sem categoria | Posted on 16-02-2019

La théorie de l`Alliance est basée sur le tabou de l`inceste: selon elle, seule cette interdiction universelle de l`inceste pousse les groupes humains vers l`exogamie. Ainsi, à l`intérieur d`une société donnée, certaines catégories de parents sont interdites à l`intermariage. L`inceste tabou est donc une prescription négative; sans elle, rien ne pousserait les hommes à aller chercher des femmes en dehors de leur cercle de parenté interne, ou vice versa. Cette théorie résonne avec le Totem et le tabou de Freud (1913). Mais l`inceste tabou de la théorie de l`Alliance, dans lequel sa fille ou sa sœur est offerte à quelqu`un en dehors d`un cercle familial, commence un cercle d`échange de femmes: en retour, le donneur a droit à une femme du groupe intime de parenté de l`autre. Ainsi, les prescriptions négatives de l`interdiction ont des contreparties positives. [1] l`idée de la théorie de l`Alliance est donc d`un échange réciproque ou généralisé qui fonde l`affinité. Ce phénomène mondial prend la forme d`une «circulation des femmes» qui relie ensemble les différents groupes sociaux dans un ensemble: la société. La théorie de l`Alliance, également connue sous le nom de théorie générale des échanges, est une méthode structuraliste d`étude des relations de parenté. Il trouve ses origines dans les structures élémentaires de parenté de Claude Lévi-Strauss (1949) et s`oppose à la théorie fonctionnaliste de Radcliffe-Brown. La théorie de l`Alliance a orienté la plupart des œuvres anthropologiques Français jusqu`aux années 1980; ses influences se sont ressenties dans divers domaines, dont la psychanalyse, la philosophie et la philosophie politique. L`hypothèse d`une «alliance conjugale» émergea dans ce cadre, soulignant l`interdépendance nécessaire de diverses familles et lignées. Les mariages eux-mêmes sont ainsi considérés comme une forme de communication que les anthropologues comme Lévi-Strauss, Louis Dumont ou Rodney Needham ont décrite.

La théorie de l`Alliance essaie donc de comprendre les questions fondamentales sur les relations interpersonnelles, ou ce qui constitue la société. Le modèle de Levi-Strauss a tenté d`offrir une explication unique pour le mariage entre cousins, l`échange de soeur, la double organisation et les règles de l`exogamie. Les règles du mariage au fil du temps créent des structures sociales, car les mariages sont principalement forgés entre les groupes et pas seulement entre les deux personnes impliquées. Lorsque des groupes échangent régulièrement des femmes, ils se marient ensemble, chaque mariage créant une relation débiteur/créancier qui doit être équilibrée par le «remboursement» des épouses, soit directement, soit dans la prochaine génération. Levi-Strauss a proposé que la motivation initiale pour l`échange des femmes était l`inceste tabou, qu`il considérait comme le commencement et l`essence de la culture, car c`était la première règle pour vérifier les impulsions naturelles; et secondairement la Division sexuelle du travail. La première, en prescrivant l`exogamie, crée une distinction entre les femmes mariées et tabou et nécessite donc une recherche de femmes en dehors de son propre groupe de parents («se marier ou mourir»), ce qui favorise les relations d`échange avec d`autres groupes; ce dernier crée un besoin pour les femmes de faire des «tâches féminines».

Comments are closed.